visu_2018

Pourquoi certains concerts nous touchent-ils plus que d’autres ? Pourquoi restent-ils ancrés dans notre mémoire ? Il n’existe pas d’explication rationnelle, la magie opère ou pas. Alors, que ce soit pour sa programmation éclectique ou son ambiance électrique, ses nuits sous les palmiers et ce ciel étoilé, son public passionné ou la plage, si proche, il y a fort à parier que Plage de Rock finisse par rejoindre cette catégorie de concerts marquants, si prisés des mélomanes.

Depuis 2006, les Prairies de la Mer proposent aux connaisseurs comme aux amateurs une programmation guidée par la passion, le partage, les coups de cœur. Cette année encore, chaque jeudi, du 19 juillet au 16 août, Plage de Rock continuera d’écrire son histoire en accueillant Parquet Courts et ses protégés Bodega, ambassadeurs américains d’un rock électrisant. Les insaisissables The Horrors viendront injecter des synthés chics dans leur rock choc quand Otzeki livrera les secrets d’une soul futuriste nimbée d’électronique. A l’honneur aussi, les Anglais Django Django, fiers représentants d’une musique dansante et sans frontière, et l’électron libre Témé Tan, ambassadeur d’une melting-pop bariolée. Si les Français de Theo Lawrence & The Hearts se tourneront vers les années 1960 pour s’inventer un « chouette futur », les Australiens Confidence Man, héritiers des B-52’s et de Deee-Lite, porteront avec un grain de folie le groove au firmament. Enfin, alors que le chanteur de Hot Chip, Alexis Taylor, conjuguera sa pop au pluriel, L’Impératrice partagera ses passions pour la chanson française et le disco – avec paillettes en option. De là à imaginer que les Prairies de la Mer se métamorphoseront en dancefloor à ciel ouvert, il n’y a qu’un pas… un pas de danse, assurément.

traits1_2

Programmation

traits2_2
b1
b2
b3
b4
b5
palmier_med
indie18